Chaire Francqui au titre belge - Leçon inaugurale

La gouvernementalité algorithmique

Une analytique du pouvoir à l'ère des Big Data


Info

Dates
Jeudi 5 mars 2020
Location
ULiège - Campus du Centre ville - Bâtiment central A1 - Salle académique
Place du 20 Août 7
4000 Liège
Voir la carte
Duration
2h
Schedule
17h30
Price
Gratuit - inscription obligatoire

La Faculté de Droit, de Science politique et de Criminologie a le privilège d’accueillir le Professeur Antoinette ROUVROY dans le cadre de la Chaire Francqui au titre belge.

Antoinette Rouvroy est docteure en sciences juridiques de l'Institut universitaire européen (Florence, 2006) et chercheuse qualifiée du FNRS au centre de Recherche en Information, Droit et Société (CRIDS). Elle s’intéresse aux rapports entre le droit, les modes de co-production des sciences et des technologies et de la gouvernementalité néolibérale.

Leçon inaugurale - jeudi 5 mars 2020

La gouvernementalité algorithmique: une analytique du pouvoir à l'ère des Big Data

À l'heure actuelle, le « tournant algorithmique » promet aux gestionnaires publics et privés une appréhension et une gouvernance automatique (algorithmique) du social en « ultra haute résolution », en « temps réel », en « télé-objectivité numérique ». Il mobilise une gouvernementalité algorithmique soutenue par la perspective d'une modélisation et d’une régulation automatique du social fondées sur la collecte et le traitement algorithmique des données numériques disponibles en quantités massives plutôt que sur la politique, le droit et les normes sociales.

La progressive reddition des bureaucraties publiques et privées à ces perspectives de « rationalisation » implique des bouleversements considérables dans les conceptions de notre rapport au monde, à la vérité, aux sujets individuels et collectifs, à la politique et au droit.

Afin de faire un diagnostic des enjeux de cette gouvernementalité algorithmique, Antoinette Rouvroy fera état de l’identification et de l’évaluation d’une série de « transformations » des modes de production du « savoir » (des régimes de vérité ou de fiabilité), des modes d’exercice du « pouvoir » (métabolisme normatif),  et des modes de subjectivation ou d’individuation à l’ère des données massives et de l’intelligence artificielle.

 

Salle académique - entrée gratuite - inscription obligatoire

Autres leçons

  • ANNULATION - Lundi 16 mars 2020,  10-12h
    Le “nouveau réalisme” algorithmique : nouvel horizon ou contournement de la rationalité occidentale ?
    Sart tilman, B31 Raikem
  • ANNULATION - Mardi 31 mars 2020, 16h15-18h15
    De la biopolitique à la datapolitique, de la surveillance au profilage et à la personalisation, de la normalisation à la simulation
    Sart tilman, B31 De Méan
  • ANNULATION - Mardi 21 avril 2020, 14-16h 
    Homo numericus entre flux et stase. Au-delà du fétichisme de la donnée personnelle et de l'individualisme méthodologique des droits et libertés fondamentaux dans un monde de données massives
    Sart tilman, B7b A4
  • ANNULATION - Vendredi 24 avril 2020, 13-15h 
    Deciding like a machine? Fairness, accountability and transparency out of the (black) box: an art of combining human and algorithmic “biases”
    Sart Tilman, B31 Médialab (3/47)
  • ANNULATION - Mercredi 6 mai 2020, 15-17h
    La démocratie est-elle soluble dans la gouvernementalité algorithmique ?
    Sart Tilman,  B31 Séminaire 3

Entrée gratuite - inscription obligatoire

 

iconeInfoflorence.breuwer@uliege.be - 04/366.27.31

Share this event