Coopération au développement

 

Le Département de Science politique s'investit intensivement dans le projet facultaire à Kinshasa. Plus d'infos

 

Outre ce projet facultaire, le Département a une longue tradition de coopération avec l'Afrique via son  Centre d'Appui Politologique en Afrique Centrale (CAPAC).

 

Ce centre de recherche porte de nombreux projets dont le fil rouge est l'appui à la démocratie et le renforcement des capacités des nouvelles institutions politiques.

 

Equipe Butembo projet PIC 

Le Département apporte son appui et son expertise en République Démocratique du Congo pour le Ministère des Affaires étrangères, le Gouvernement belge, le Parlement de la Communauté française et le PNUD: textes législatifs, fonctionnement des institutions parlementaires, conférence sur la paix, cellule juridique de la commission électorale indépendante...

 

Soutenu par l'ULg, il participe à un réseau européen qui soutient les droits de l'homme, la lutte contre la corruption et participe au rétablissement du fonctionnement de la justice par la formation de magistrats, la rédaction et la publication de nouveaux documents législatifs.

 

 

Le Département participe également au CREAC (Centre de référence en expertise sur l'Afrique Centrale)

Butembo - RDC - Juillet 2009  

 

 

Quatre projets sont actuellement en cours de réalisation:

 

  • Octobre 2009-Septembre 2013, CUD-DGCD, Groupe de recherche en appui aux politiques de paix (GRAPAX), coordination : Olivier Paye (FUSL) et Bob Kabamba (ULg), pôleDéveloppement institutionnel dans les Etats fragiles et sortant de conflit.

  • Janvier 2009-Janvier 2013, CUD-CIUF, PIC, Bonne gouvernance provinciale, pratiques efficientes en RDC. Projet coordonné par l'Université de Liège en partenariat avec l'Université catholique du Graben et l'Université catholique de Louvain.

  • Octobre 2009-Octobre 2011, Conseil de la Recherche, Fonds spéciaux pour la recherche, crédit de démarrage, Le processus de paix au Nord et Sud-Kivu (République démocratique du Congo) : étudier un processus de réconciliation dans un Etat fragile.

  • Janvier 2010-Décembre 2010, Ministère des Affaires étrangères, Optimaliser les processus électoraux en République démocratique du Congo : transparence et efficience démocratique, Projet d'appui à la Commission électorale indépendante, au Gouvernement congolais et au Parlement (Assemblée nationale et Sénat), Projet coordonné par la CAPAC-ULg, en partenariat avec l'Université de Kinshasa, l'Université d'Anvers et la Vrije Universiteit Brussel.

 

Version imprimable Page mise à jour le 31/03/2011